To Delete Document
InEditMode: ("1" if Yes) IsNewDoc: ("1" if Yes) DspNow: UserCN: (username-CN) HistoryFields: (is used in the code for the history subform) -

-

Région wallonne : mesure d’aide Tremplin 24 mois +

19/02/2021

Dans notre article du 18 décembre dernier, nous vous avions présenté la nouvelle mesure d’aide de la région wallonne. Il s’agit d’une mesure de relance qui vise à mettre à l'emploi des chercheurs d'emploi inscrits depuis plus de 24 mois.

Cette mesure poursuit un double objectif :

  • l’insertion des publics fragilisés sur le marché de l’emploi ;
  • répondre au besoin de main-d’œuvre dans des secteurs essentiels.

Nous revenons vers vous avec plus d’informations concernant cette mesure.

 

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une subvention dont l’employeur peut bénéficier en engageant un demandeur d’emploi de plus longue durée (minimum 24 mois).

 

Pour quels employeurs ?

Pour les employeurs qui appartiennent à l’un des 14 secteurs suivants :

  • les structures agréées de services aux personnes en situation d'exclusion (services d’insertion sociale ou relais social) ;
  • les services d’accueil, hébergement et accompagnement des personnes en difficultés sociales ;
  • les services d’aide aux familles et aux aînés ;
  • les établissements pour aînés suivants :
    • maisons de repos,
    • maisons de repos et de soins,
    • résidences-services,
    • centres d’accueil de soirée et/ou de nuit et courts séjours,
  • les services résidentiels pour jeunes (S.R.J.) agréés par l’AViQ ou ONE ;
  • les services résidentiels de nuit pour adultes (S.R.N.A.) ;
  • les services résidentiels pour adultes (S.R.A.) ;
  • les services de logements supervisés (S.L.S.) ;
  • les milieux d’accueil de jeunes (maisons de jeunes, centres de rencontres et d’hébergement et centre d’information des jeunes et leurs fédérations) ;
  • les services résidentiels de l’aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse ;
  • les milieux d’accueil de la petite enfance (crèches, gardiennes ONE) ;
  • les opérateurs de l’accueil extrascolaire ;
  • les commerces de proximité , dans le secteur alimentaire, qui occupent moins de 3 travailleurs ;
  • les entreprises actives dans le secteur alimentaire dont les modes de production et de commercialisation répondent à définition de « circuits courts ».

 

Quelles sont les obligations de l’employeur ?

Pour bénéficier de l’aide tremplin 24 mois +, l’employeur s’engage à :

  • recruter un demandeur d’emploi pour une durée de 24 mois minimum dans un régime de travail d’au moins mi-temps. Le contrat de travail peut avoir la forme soit d’un CDI ou d’un CDD de 24 mois.
  • assurer la formation du demandeur d’emploi engagé sous contrat de travail à concurrence de minimum 40h heures/an pendant la durée de la subvention.
  • recruter un demandeur d’emploi répondant aux conditions au plus tard dans un délai de 6 mois à dater du premier jour du mois qui suit la notification de la décision d’octroi de la subvention. Si l’engagement n’est pas réalisé dans ce délai de 6 mois, la subvention est définitivement perdue.

 

Qui peut-on engager ?

Le travailleur engagé doit répondre aux 4 conditions cumulatives suivantes :

  • 1) être inscrit au Forem comme demandeur d’emploi inoccupé ;
  • 2) être inoccupé depuis au moins 24 mois (la veille de l’engagement) ;
  • 3) avoir sa résidence principale en région wallonne de langue française ;
  • 4) au cours des 2 années précédant son engagement, avoir :
    • soit bénéficié d’une mise à l’emploi via un l’article 60, §7 ou un article 61 de la loi CPAS ;
    • soit réalisé l’une des formations suivantes : 
      • un PFI de minimum trois mois ; 
      • une formation pour demandeur d’emploi de minimum trois mois via une MIRE ;
      • une convention d’immersion professionnelle de minimum trois mois ;
      • une formation « coup de poing pénuries » ;
      • une formation alternée pour demandeur d’emploi organisée par le Forem ou l’IFAPME pendant minimum trois mois.
    • soit avoir été accompagné vers et dans l’emploi par une MIRE ou un CPAS dans le cadre d’un « jobcoaching » pour certaines fonctions chez un employeur éligible qui relève de l’AViQ.

 

Quels sont les avantages ?

Cette aide se présente sous forme de subvention trimestrielle. Un montant de 1000 euros par mois est versé pour l’engagement d’un équivalent temps plein et ce, pendant une période de 24 mois maximum, à dater de l’entrée en service du demandeur d’emploi. En cas d’occupation à temps partiel, le montant mensuel de la subvention est proportionné au régime de travail, tel que convenu dans le contrat de travail.

 

Cumul possible ?

La subvention « Tremplin 24 mois + » est cumulable avec :

  • l’Impulsion 12 mois + ;
  • une réduction ONSS .
  • article 61 de la loi des CPAS.

Cette subvention n’est pas cumulable en même temps qu’une autre intervention financière dans la rémunération. Il n’y a pas de cumul avec :

  • SESAM ;
  • APE ;
  • Impulsion -25 ans ;
  • SINE ;
  • Article 60 de la loi des CPAS.

 

Quelles sont les démarches ?

La demande doit être introduite en ligne en complétant ce formulaire de demande.

 

Source(s) :

 

Secrétariat Social Securex - Legal 19-02-2021