To Delete Document
InEditMode: ("1" if Yes) IsNewDoc: ("1" if Yes) DspNow: UserCN: (username-CN) HistoryFields: (is used in the code for the history subform) -

-
> Travail intérimaire> 2. Le contrat de travail intérimaire

Accueil d’un nouveau travailleur : aussi pour le travailleur intérimaire ?

Chaque employeur est tenu de fournir à chaque travailleur qui débute dans son entreprise les informations nécessaires en matière de bien-être au travail et de le faire accompagner par un travailleur plus expérimenté[1]. Le but de cette mesure est de réduire le nombre d’accidents sur le lieu de travail.

Accueil et accompagnement des travailleurs intérimaires par l’utilisateur

L’utilisateur doit assurer l’accueil et l’accompagnement du (des) travailleur(s) intérimaire(s) dans son entreprise. A cet égard, il a les mêmes obligations que celles qui concernent les collaborateurs permanents.

Deux obligations : accueil et parrainage

Accueil

L’utilisateur doit assurer l’accueil du travailleur intérimaire débutant. Dans le cadre de la loi relative au bien-être, cela signifie que le nouveau travailleur intérimaire reçoit toutes les informations utiles concernant le bien-être au travail[2]. Il ne suffit pas que l’utilisateur remette simplement le règlement de travail au travailleur intérimaire et lui dise qu’il y trouvera toutes les instructions.

L’utilisateur ou un membre de la ligne hiérarchique qui a assuré l’accueil du travailleur intérimaire doit à titre de confirmation signer une déclaration mentionnant qu’il s’est acquitté de cette tâche. Vous trouverez un modèle de déclaration en cliquant ici.

Une fois signée, cette déclaration doit être remise au conseiller en prévention interne de l’utilisateur qui est tenu de la conserver.

Parrainage

Le fait de donner uniquement les instructions nécessaires au travailleur intérimaire débutant ne suffira pas toujours pour lui permettre d’exercer sa mission en toute sécurité. L’utilisateur ou un membre de la ligne hiérarchique devra en outre désigner un travailleur expérimenté qui assurera l’accompagnement du nouveau travailleur intérimaire.



[1] Arrêté royal du 25 avril 2007 relatif à l’accueil des nouveaux travailleurs, Moniteur belge du 10 mai 2007, 1ère édition.

[2] Les informations dont il s’agit dépendent évidemment de la nature de l’entreprise. Dans une entreprise qui utilise des machines, il y aura lieu de donner des règles de sécurité spécifiques pour le travail à effectuer à l’aide de ces machines. Dans d’autres entreprises, ces informations peuvent par exemple se limiter à l’indication du lieu où se trouve la trousse de secours et à des instructions en cas d’incendie.

Secrétariat Social Securex - Legal 08/01/2021