To Delete Document
InEditMode: ("1" if Yes) IsNewDoc: ("1" if Yes) DspNow: UserCN: (username-CN) HistoryFields: (is used in the code for the history subform) -

-

Volontariat : montants 2021

21/01/2021

Les montants de défraiements pour les volontaires pour 2021 sont connus.

Ces défraiements couvrent des frais réels et ne sont pas considérés comme des revenus imposables ni comme des rémunérations si ils n’excèdent pas certains montants. Il n’y a donc ni cotisation de sécurité sociale, ni précompte professionnel sur ces défraiements.

 

Quels sont les montants pour 2021 ?

Pour l’exercice d’imposition 2022 (revenus de l’année 2021), les plafonds suivants s’appliquent :

  • l’indemnité journalière ne peut excéder 35,41 euros ;
  • l’indemnité annuelle ne peut excéder 1.416,16 euros.

 

Montant majoré

Le plafond annuel de défraiement forfaitaire peut être relevé pour certaines catégories de volontaires :

  • du secteur sportif : entraîneur, professeur, coach, coordinateur des sports pour les jeunes, arbitre, membre du jury, steward, responsable de terrain, signaleur (exception faite des volontaires qui perçoivent une allocation de sécurité sociale ou d’aide sociale : ceux-là ne peuvent pas dépasser le plafond standard) ;
  • qui exercent des gardes de jour/de nuit chez des personnes ;
  • qui assurent le transport médical non urgent de patients couchés (depuis ou vers un site hospitalier).

Le montant est fixé à 2.600, 90 euros pour 2021.

 

Elargissement des catégories de volontaires qui peuvent bénéficier du montant majoré

La crise du coronavirus a démontré que l’aide apportée par les volontaires a été essentielle. En effet, les volontaires ont contribué à lutter contre la pandémie en apportant leur aide notamment dans les hôpitaux et les maisons de repos.

C’est la raison pour laquelle les volontaires qui font du volontariat dans certaines associations pendant le premier trimestre de 2021 ont droit au plafond annuel de défraiement forfaitaire plus élevé. Il s’agit de volontaires qui :

  • ont effectivement été engagés dans les entreprises, associations et services qui sont nécessaires à la protection des besoins vitaux de la Nation et des besoins de la population.

Il doit s’agir d’entreprises (dont le volontariat est possible), associations et services repris dans l’annexe de l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020. Le volontariat doit être presté dans le cadre de la gestion de la crise de la Covid-19.

 

Source :

 

Secrétariat Social Securex - Legal 21-01-2021