To Delete Document
InEditMode: ("1" if Yes) IsNewDoc: ("1" if Yes) DspNow: UserCN: (username-CN) HistoryFields: (is used in the code for the history subform) -

-
>

Trop chaud pour travailler ?

Si le soleil est un bonheur pour les vacanciers, il ne faut pas que cela tourne au cauchemar pour vos travailleurs. A quoi devez-vous penser pour assurer le bien-être de vos travailleurs ? Quelles mesures de prévention devez-vous prendre ? Découvrez le ici.

 

Analyse des risques

De façon générale, vous devez effectuer une analyse des risques des ambiances thermiques sur le lieu de travail, qu'elles soient d'origine technologique ou climatique1.

Pour cela, vous devez tenir compte des facteurs suivants :

  • température, humidité relative et vitesse de l'air ;
  • rayonnement thermique ;
  • charge physique du travail ;
  • méthodes et équipements de travail utilisés ;
  • vêtements de travail et équipements de protection individuelle.

 

Valeur d'action d'exposition à la chaleur

En cas de fortes chaleurs, l'instauration de mesures de prévention dépendra de l'indice de contrainte thermique WBGT2 en fonction de la charge physique de travail.

Indice WBGT max.

Charge physique de travail3

29

Travail très léger ou léger

26

Travail moyen

22

Travail lourd

18

Travail très lourd

 

Mesures de prévention à adopter en cas de chaleur excessive d'origine climatologique

Les valeurs d'action sont dépassées ? Vous devez alors prendre les mesures suivantes :

  • mettre à disposition, gratuitement, des boissons rafraichissantes ;
  • prévoir des équipements de protection (écrans d'ombrage, couvre-chefs, crème solaire …) pour les travailleurs exposés à un rayonnement solaire direct.

Si le dépassement des températures continue après un délai de 48 heures, il faudra veiller à :

  • installer un dispositif de ventilation artificielle ;
  • accorder des périodes de repos.

 

Ozone et travailleurs occupés à l'extérieur

N'oublions pas qu'en période de forte chaleur, des concentrations élevées d'ozone sont fréquentes. La législation relative au bien-être ne contient pas de dispositions relatives à l'exposition à l'ozone d'origine climatique. Celle-ci doit néanmoins être considérée comme un risque contre lequel il convient de prendre des mesures préventives. En effet, certaines personnes sont particulièrement sensibles : femmes enceintes, personnes âgées, personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires.

La concentration d'ozone étant plus faible à l'intérieur des bâtiments qu'à l'extérieur, il faudra se préoccuper davantage des travailleurs occupés à l'extérieur. Parmi les mesures qui peuvent être prises4, citons :

  • l'exécution du travail physiquement lourd uniquement le matin, quand les concentrations en ozone sont les plus basses ;
  • l'exécution de travail plus léger de sorte que le volume de respiration et la dose d'ozone inhalée diminuent ;
  • le fait de prévoir des périodes de repos à l'intérieur.

Vous pouvez vous référer aux prévisions de la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE – www.irceline.be) pour savoir quand mettre en œuvre ces mesures.

 

Plus d'infos ?

Vous souhaitez plus d'informations sur les droits des travailleurs en cas de fortes chaleurs ? Contactez le centre d'information et de documentation de notre service externe pour la prévention et la protection au travail.  Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions.

 


1. Titre 1er du livre V du code du bien-être au travail relatif aux ambiances thermiques

2. Le WBGT - ‘Wet Bulb Globe Temperature' - est un indice obtenu à l'aide de 3 températures mesurées : la température sèche de l'air, la température de rayonnement et la température humide. Le calcul diffère suivant que le poste de travail se situe dans le bâtiment ou à l'extérieur, en présence de rayonnement solaire.

3. Exemples indicatifs de charge physique du travail :

  • Travail très léger : travail de secrétariat
  • Travail léger : travail manuel à une table
  • Travail moyen : travail en position debout
  • Travail très lourd : travaux de terrassement.

4. Source : site du Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale.

 

 

 

Service Externe Prévention et Protection SECUREX