To Delete Document
InEditMode: ("1" if Yes) IsNewDoc: ("1" if Yes) DspNow: UserCN: (username-CN) HistoryFields: (is used in the code for the history subform) -

-

Engager un étudiant dans le secteur de la construction

31/05/2021

Les vacances approchent, les étudiants ont presque terminé leurs examens, l’heure est donc venue pour eux de gagner un peu d’argent grâce à un job d’étudiant.

Le job d’étudiant est par ailleurs une formule intéressante pour l’employeur. Les étudiants sont de la main-d’œuvre flexible et bon marché et constituent donc une solution intéressante pendant les périodes de vacances.

 

À quelle rémunération ont-ils droit ?

Au 1er juin 2021*, le salaire horaire minimum pour les étudiants dans la construction s’élève à :

  • 9,607 euros par heure pour un étudiant qui ne suit aucune formation à un métier de la construction ;
  • 10,473 euros par heure pour un étudiant qui suit une formation à un métier de la construction.

 

*Attention, ces salaires sont indexés au 1er juillet de chaque année. Cliquez ici pour les montants actuels.

Les étudiants ont également droit au remboursement de leurs frais de déplacement et à l’indemnité de mobilité pour leurs déplacements du domicile ou de l’entreprise vers le lieu d’occupation.

 

Pas de cartes de contrôle C 3.2.A pour les étudiants occupés comme ouvriers en juillet et août

L’employeur doit en principe établir deux cartes de contrôle C 3.2.A non nominatives (une pour le mois en cours ; une pour le mois suivant) pour tout étudiant occupé comme ouvrier dans la construction. L’employeur est toutefois dispensé de l’obligation de délivrer les cartes de contrôle C3.2A jusqu’en septembre 2021.

 

Conditions de travail

Les prescriptions relatives à la durée du travail, au travail de nuit, aux jours fériés, au petit chômage, etc. sont applicables aux étudiants jobistes.

Seuls les étudiants qui se forment à un métier de la construction sont autorisés à travailler le samedi et pour autant qu’il n’y ait pas eu de recours à du chômage temporaire effectif pour raisons économiques dans la semaine qui précède ce samedi ni dans la semaine qui suit. Ce régime ne s’applique donc pas aux étudiants qui ne suivent pas une formation à un métier de la construction.

L’entreprise de construction qui souhaite occuper ces étudiants le samedi est tenue d’en informer le président de la Commission paritaire de la construction par courrier.

 

Heures supplémentaires

Si un travailleur preste des heures supplémentaires, l’employeur doit lui payer un sursalaire. Sauf en cas de force majeure, les étudiants mineurs ne sont toutefois pas autorisés à prester des heures supplémentaires.

 

Bien-être au travail

Selon la réglementation en vigueur en matière de sécurité, les étudiants ne peuvent pas être occupés à des activités non autorisées sur la base du Code du bien-être au travail. Il ne faut pas non plus perdre de vue qu’il convient de procéder à une analyse de risques sur la base de la description de fonction avant la première occupation.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre service de prévention externe pour de plus amples informations à ce sujet.

 

Plus d’informations ?

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les dispositions applicables à votre secteur ? Consultez la rubrique Sectoriel > Commissions Paritaires.  Vous avez encore des questions sur l’occupation d’étudiants en général ? Ne manquez pas de lire nos fiches consacrées aux étudiants dans la rubrique Social > Dossiers > Contrats - Clauses.

 

Consultez également les autres articles que nous avons publiés sur ce thème :

 

Secrétariat Social Securex - Legal 31-05-2021